Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Arles-Les Baux de Provence, cette région où les ombres sont toujours éclairées, la sécheresse des herbes lutte avec le noueux des oliviers et le chaos des blocs de pierre...En général,( comme dans toute histoire d'amour).

La première soirée de vernissage,à Arles, le bleu du ciel était à l'image unique de la ville. Si Klein a déposé le pigment de son bleu, Arles pourrait faire de même avec son azur.( voir les photos de l'album).

Vernissage arlésien bonhomme, détentes et rires après la tension des accrochages ( car comme le festival a peu de moyen, il faut faire tout tout seul. Une petite équipe volante de petites mains seraient fort utile.) Il est vrai que Bruno Redares l'organisateur est aussi au four et au moulin. ( influence de Daudet, peut être).

Cela dit, la conception de l'îlot que j'occupe était superbement organisé, l'exposition aurait pu être montée en 2 heures si je n'avais été seul.

Au passage, je dois néanmoins ,vraiment, remercier monsieur le maire des Baux,Mr FENARD et toute son équipe d'élus municipaux , équipe technique, d'accueil , de sécurité,qui font tout pour que l'on ait une vie des plus confortable aux Baux.

Grand merci à tous.

 

( Et ceux qui me connaissent savent que le cirage de pompes n'est pas de mon fait).

Dans la tension de l'accrochage, les yeux étaient tournés aussi vers le bleu du ciel qui passait du gis au noir, pour revenir au gris et finit par devenir un vrai écran de papier à musique masquant paysage vert de Normandie des alentours. La météo avait donc raison,pluie...Cela nous a donné une vision de la région que je n'avais encore jamais vu en 15 ans de pratique du pays arlésien Et dans cela rien de désagréable,une nouvelle expérience.

A tous ceux qui s'inquiétaient pour la tenue de mes tirages,je restais serein, car Lorenzo du Laboratoire Traphot m'avait rassuré à ce sujet. Lui n'avait aucune crainte. C'est ça les pros, Ils savent.

L'expo, un vrai bonheur de voir ces tirages en grande taille, lutter avec ces pierres ancestrales dans un lieu dont le nom ,inscrit au dessus de la fenêtre classée:est "POST TENEBRAS LUX". ( "Après les ténèbres la lumière").

Je ne repartirai pas du festival sans que le conservateur du lieu ne m'explique l'origine et la raison de ce nom.

Le Festival est d'une très bonne tenue, chaque expo montre une vrai cohérence des regards personnels.

Comme dans tout festival, il y a ces témoignages d'inconnus ,très agréables, les retrouvailles avec des connaissances croisées par le passé. Et puis ces déjeuners ou dîners avec Panxua ZADILSKOA et Marc LAFON, ces conversations avec Sophie et Ludivine( gardiennes des lieux) qui s'inquiètent plus que moi, quand la météo menace, il est vrai que c'est Sophie qui se gèle les pieds, mais elle garde son sourire, c'est le principal,et c'est lui qui va faire revenir le soleil.


POST TENEBRAS LUX....à la semaine prochaine

 

 

Surtout allez voir l'album photo , lien à droite dans la page.

 20 Fepn-Les Baux

Partager cette page

Repost 0